Mme Fanchon Gervasoni
&
M. Raphaël Georges


  26 rue Georges Maeder
38170 Seyssinet-Pariset

tél. : 09 52 42 37 71
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Qu'est-ce que le syndrome d'Asperger ?

Hans Asperger, l'homme qui a donné son nom au syndromeLe syndrome d'Asperger est considéré comme une forme d'autisme de haut-niveau car il implique des perturbations plus ou moins importantes des capacités relationnelles mais n'affecte pas les capacités de raisonnement.

En réalité, malgré ce que suggère son nom, le syndrome d'Asperger n'est pas une maladie. En revanche, il est certain que le cerveau d'une personne ayant le syndrome d'Asperger fonctionne différemment de celui d'une personne qui ne l'a pas.

 

Quelles sont les caractéristiques du syndrome d'Asperger ?

Les personnes ayant le syndrome d'Asperger affichent des difficultés au niveau de leurs compétences sociales, émotionnelles et communicationnelles ainsi que des comportements et des intérêts qui sortent de l'ordinaire.

Notamment, les enfants ou adultes avec le syndrome d'Asperger peuvent :

  • avoir des difficultés à comprendre les sentiments et émotions des autres ;
  • avoir des difficultés à montrer ou à parler de leurs propres sentiments et émotions ;
  • avoir des difficultés à comprendre la communication non-verbale ;
  • avoir tendance à éviter le contact visuel avec autrui ;
  • vouloir être seuls ou au contraire rechercher les contacts sociaux mais sans savoir s'y prendre ;
  • avoir des intérêts restreints, voire être focalisés sur ce qui les intéresse jusqu'à l'obsession ;
  • parler seulement d'eux-mêmes et/ou de leurs intérêts ;
  • s'exprimer de façon inhabituelle, par exemple avec un vocabulaire ou un ton de voix particulier ;
  • avoir du mal à se faire des amis ;
  • sembler nerveux en présence de beaucoup de monde ;
  • être maladroits ;
  • avoir des habitudes rigides qu'ils refusent de changer ;
  • exercer des mouvements répétitifs ou singuliers ;
  • avoir des réactions sensorielles inhabituelles.

 

Le syndrome d'Asperger : un handicap ?

Le syndrome d'Asperger est à la source de bien des découvertes. Beaucoup de personnalités, d'inventeurs, de scientifiques présentent (ou ont présenté) des signes du syndrome d'Asperger :

  • Alan Turing (à l'origine de l'informatique)
  • Albert Einstein
  • Alfred Hitchcock
  • Bill Gates
  • Charles Darwin
  • George Lucas (Star Wars)
  • George Orwell (1984)
  • Isaac Asimov
  • Isaac Newton
  • Keanu Reeves (Matrix)
  • Leonard De Vinci
  • Ludwig Van Beethoven
  • Mark Zuckerberg (facebook)
  • Michel-Ange
  • Satoshi Tojiri (le créateur du jeu Pokémon)
  • Susan Boyle
  • Thomas Edison
  • Thomas Jefferson
  • Tim Burton
  • Vladimir Poutine
  • Wolfgang Mozart
  • Et bien d'autres...

 

Sans le syndrome d'Asperger, le monde serait donc bien différent. La science n'aurait pas autant progressé. La culture serait plus pauvre. Les ordinateurs n'existeraient pas. Nous n'aurions pas d'ampoule pour nous éclairer...

Il n'empêche que les personnes ayant le syndrome d'Asperger sont souvent mal considérées, voire discriminées, par le reste de la population. Par exemple, elles sont souvent victimes de moqueries ou de violences lors de leur scolarité. Elles ont du mal à nouer des amitiés et souffrent souvent de solitude. Elles ont plus de mal à trouver un emploi. Et lorsqu'elles en trouvent, il s'agit souvent d'un emploi pour lequel elles sont surqualifiées. Elles ont du mal à s'affirmer. Etc.

En ce sens, le syndrome d'Asperger est une forme de handicap, mais seulement parce que la société accepte mal cette différence.

 

Les causes

La recherche n'a pas encore permis à ce jour de déterminer avec certitude ce qui fait qu'une personne a le syndrome d'Asperger ou non.

Le facteur génétique joue un rôle important, ce qui explique en partie le fait qu'on retrouve souvent plusieurs personnes présentant des signes du syndrome d'Asperger dans une même famille. Mais même si les gènes ont un rôle important, ils n'expliquent pas tout.

Des facteurs environnementaux semblent également impliqués, mais sans qu'il soit possible à ce jour d'identifier avec certitude lesquels en particulier.

 

Prévalence

Les critères de diagnostic varient d'une étude à l'autre, si bien qu'il est difficile d'estimer précisément le nombre de personnes ayant le syndrome d'Asperger. Des études menées aux USA estiment cependant la fréquence de ce syndrome à un enfant sur 400.

Le syndrome est environ quatre fois plus répandu chez les garçons que chez les filles.